a. La géothermie de très basse-énergie

a. La géothermie de très basse-énergie

C’est peut être la plus connue car elle s’est démocratisée ces dernières années pour le chauffage individuel des maisons. Elle ne nécessite pas de ressource particulièrement rare, etn’utilise finalement que l’inertie thermique des roches en surface – dont la température avoisine les 15°C – pour faire fonctionner une pompe à chaleur. Lorsque l’on dispose à quelques centaines de mètres de profondeur d’eau dont la température avoisine les 40°C – ce qui, là encore, est relativement courant – cette eau peut directement être utilisée pour le chauffage des piscines, ou serres.