Extraits de morphologie et de syntaxe pour l’Enonciation en grec





Déclinaison des pronoms personnels

Aux deux personnes du singulier, on distingue, sauf au nominatif, une série de formes accentuées et une série de formes atones. Les formes accentuées s'emploient après une préposition et quand il y a une emphase sur le pronom (volonté d'insister, ou opposition avec un autre élément).

Je Tu Nous Vous
N e)gw& su& h(mei=j u(mei=j
A e)me& me se& se h(ma=j u(ma=j
G e)mou= mou sou= sou h(mw=n u(mw=n
D e)moi& moi soi& soi h(mi=n u(mi=n


Déclinaison du pronom anaphorique au)to&n


Le pronom anaphorique n'a pas de cas sujet.


Masculin Féminin Neutre
Singulier Pluriel Singulier Pluriel Singulier Pluriel
A au)to&n au)tou&j au)th&n au)ta&j au)to& au)ta&
G au)tou= au)tw=n au)th=j au)tw=n au)tou= au)tw=n
D au)tw=| au)toi=j au)th=| au)tai=j au)tw=| au)toi=j


Morphologie des démonstratifs


Le grec a trois démonstratifs : o#de « ceci », « celui-ci », e)kei=noj « cela », « celui-là », ou[toj « ce », « celui ». Le premier (o#de, h#de, to&de) est formé d'un premier élément qui se décline comme l'article défini et d'un deuxième élément –de invariable ; e)kei=noj se décline comme a)gaqo&j (sauf le neutre singulier N-V-A e)kei=no) ; voici la déclinaison du troisième :


Masculin Féminin Neutre
Singulier Pluriel Singulier Pluriel Singulier Pluriel
N ou{toj ou{toi au#th au{tai tou=to tau=ta
A tou=ton tou&touj tau&thn tau&taj tou=to tau=ta
G tou&tou tou&twn tau&thj tou&twn tou&tou tou&twn
D tou&tw| tou&toij tau&th| tau&taij tou&tw| tou&toij

Remarques :

La voyelle de la première syllabe a un timbre variable : c’est un o lorsqu'il y a o, ou ou w dans la marque de cas, c’est un a lorsqu'il y a a ou h dans la marque de cas.

Il est important de bien distinguer ce démonstratif de l'anaphorique au)to&n : le démonstratif ou{toj porte toujours l'accent sur le upsilon (aigu ou circonflexe) alors que l'anaphorique est accentué sur la dernière syllabe ; toutes les formes du démonstratif, sauf celles du nominatif masculin et féminin, commencent par un t ; et celles du nominatif masculin et féminin ont un esprit rude, alors que celles de au)to&n ont un esprit doux.




Syntaxe des démonstratifs


Un nom déterminé par un de ces trois déterminants démonstratifs est toujours précédé de l'article défini. En effet, le rôle d’un démonstratif est de désigner et l’on ne peut désigner qu'un objet bien défini. Les seules exceptions sont les noms propres (par nature définis) et quelques cas particuliers rares ; l’absence d’article est également fréquente dans l’expression poétique.




Morphologie des adjectifs à constituant démonstratif


En grec, on distingue plusieurs adjectifs démonstratifs là où le français en utilise un seul, « tel » :


Adj. démonstratif Adj. démonstratif de proximité
tel en qualité toiou=toj « tel (que) » toio&sde « tel (que ceci) »
tel en quantité tosou=toj « autant (que)» toso&sde « autant (que ceci) »
tel en mesure thlikou=toj « aussi grand/âgé (que)» thliko&sde « aussi grand/âgé

(que ceci) »


Seuls sont fréquents toiou=toj et tosou=toj.


Masculin Féminin Neutre
Singulier Pluriel Singulier Pluriel Singulier Pluriel
N toiou=toj toiou=toi toiau&th toiau=tai toiou=to toiau=ta
A toiou=ton toiou&touj toiau&thn toiau&taj toiou=to toiau=ta
G toiou&tou toiou&twn toiau&thj toiou&twn toiou&tou toiou&twn
D toiou&tw| toiou&toij toiau&th| toiau&taij toiou&tw| toiou&toij


Les oppositions de voix


Le grec a trois voix (au sens sémantique du terme), l'actif et le passif, de même définition qu'en français, et le moyen, employé quand le sujet est affecté lui-même par son action : a!gw « je conduis » [actif], a!gomai « je suis conduit (par quelqu'un) » [passif], a!gomai « je conduis (quelqu'un ou quelque chose) dans mon intérêt » [moyen].


La voix moyenne et la voix passive s'expriment par les mêmes formes au présent et au parfait : on l'appelle cette série de formes communes la conjugaison médio-passive.


Certains verbes de sens actif n'ont pas une conjugaison active mais moyenne: c'est le cas de bou&lesqai « vouloir » et de gi&gnesqai « devenir » (ils n’ont jamais de formes actives). De même, certains verbes actifs ont un futur moyen.



Morphologie des terminaisons verbales


La voix active et la voix médio-passive sont systématiquement distinguées.


Les terminaisons primaires s'observent au présent et au futur du mode indicatif, et à toutes les formes du subjonctif. Les terminaisons secondaires caractérisent les temps passés de l'indicatif (imparfait et aoriste) et le mode optatif.


L'aoriste actif sigmatique et le parfait actif ont aussi un ensemble de terminaisons propres pour les trois personnes du singulier.


Les formations à radical thématique utilisent des terminaisons en partie différentes des formations à radical athématique. Quand elles sont semblables, ces terminaisons s'ajoutent à la voyelle thématique des formations à radical thématique, et il peut y avoir alors des altérations phonétiques (notamment à la deuxième personne du singulier médio-passif, où la disparition du s en position intervocalique entraîne des contractions).


PRIMAIRES Actif Actif Médio-passif
thématique athématique thém. ET athém.
1S w mi mai
2S e-ij j sai
3S e-i si tai
1P o-men men meqa
2P e-te te sqe
3P ousi n asi ntai



SECONDAIRES Actif Actif Médio-passif
thématique athématique thém. ET athém.
1S n mhn
2S j so
3S to
1P men meqa
2P te sqe
3P n san nto


Aoriste Actif Parfait Actif
sigmatique
1S a
2S a-j
3S e
1P a-men
2P a-te
3P a-n a-si


Les tableaux précédents ne présentent que des terminaisons de singulier et de pluriel. Il existe un troisième nombre en grec, le duel. Il a des terminaisons spécifiques aux deuxième et troisième personnes. Il faut distinguer là aussi terminaisons primaires et terminaisons secondaires, et deux voix différentes.


DUEL PRIMAIRE SECONDAIRE
Actif ton thn
Médio-passif sqon sqhn


Morphologie de l’impératif à la deuxième personne



Ce mode, qui n’a que des valeurs aspectuelles, s'observe au présent et à l'aoriste.

Il n’existe qu’à la deuxième et la troisième personne.

Il n’a pas de suffixe de mode, mais ses désinences sont souvent particulières à ce mode, sauf à la deuxième personne du pluriel.

Désinences de deuxième personne du pluriel


Actif : -te Médio-passif : -sqe

Ces formes sont toujours identiques à celles de la deuxième personne du pluriel de l'indicatif du même thème verbal.


Désinences de deuxième personne du singulier


- On observe une grande variété de formations :


ble&pe « regarde », lei&pe « laisse » PR thématique actif
li&pe « laisse », ei)pe& « dis », e)lqe& « viens » AOR thématique actif
poi&ei < poi&e-e « fais »

ti&ma < ti&ma-e « honore »

e)leuqe&rou < e)leuqe&ro-e « libère »

PR thématique contracte actif
di&dou < di&do-e « donne » PR athématique actif
gi&gnou < gi&gne-so « deviens » PR thématique moyen
ge&nou < ge&ne-so « deviens » AOR thématique moyen
poiou= < poie&-e-so « fais »

e)leuqerou= < e)leuqero&-e-so « libère »

PR thématique contracte moyen
dou= < do&-so « donne » AOR athématique moyen
do&-v « donne » AOR athématique actif
i}s-qi « sois »

i}-qi « va »

fa&-qi « dis »

PR athématique actif
gnw=-qi « connais » AOR athématique actif
ble&yon « regarde »

poi&hson « fais »

AOR sigmatique actif
ble&yai « regarde » AOR sigmatique moyen

- Récapitulation des formations usuelles :


Actif Médio-passif
  • Thèmes à voyelle thématique
-e -ou < *(e)-so
  • Thèmes sans voyelle thématique
-e ou -qi -so
à l'AOR actif -j
à l’AOR passif en –qh- -ti < *qi
  • Thèmes d'AOR sigmatique
-s-on s-ai

- Remarques sur ces désinences :


Les formes en –sai sont identiques à celles des infinitifs actifs.

Les formes en –ou et en -so ne se différencient de certaines formes du passé de l'indicatif que par l'absence d'augment : ge&noue)ge&nou (de l'AOR e)geno&mhn), di&dosoe)di&doso (imparfait de di&dwmi).

D'autres formes sont semblables, à l'accent près, à des formes de troisième personne de l'indicatif : poi&ei a{ poiei= « fais ce qu'il fait », ei)pe& moi a{ ei}pe « dis-moi ce qu'il a dit ».



Morphologie de l’impératif à la troisième personne


A la différence du français, le grec possède aussi des formes d'impératif à la troisième personne :

e!stw : qu'il soit ; e!stwn : qu'ils soient ; filou&ntwn : qu'ils aiment.


Tableau des désinences :


3e S 3eP
actif e&-tw o&-ntwn
médio-passif e&-sqw e&-sqwn

La voyelle thématique e / o n’apparaît que dans les formations thématiques.

La 3eP. à l'actif est semblable au génitif pluriel du participe à l'actif.