Réduire le menu

7.3. Le lion devenu vieux et le renard : 1° version :

le/wn ghra&saj

 kai\ mh_ duna&menoj di' a)lkh~j

e9autw|~ trofh_n pori/zein

e1gnw dei=n di' e0pinoi/aj tou~to pra~cai.

1

2

3

4

5

Un lion, devenu vieux

et ne pouvant pluspar la force

se procurer sa nourriture,

comprit qu'il fallait le faire par adresse.

kai\ dh_ parageno&menoj

ei1j ti sph&laion

kai\ e0ntau~qa katakliqei\j

prosepoiei=to to_n nosou~nta

kai\ ou3tw ta_ parageno&mena

pro_j au)to_n ei0j e0pi/skeyin zw|~a

sullamba&nwn kath&sqie.

6

7

8

9

10

11

12

Et s'étant rendu

dans une caverne

et là s'étant couché,

il contrefaisait le malade

Et ainsi, les animaux qui venaient

vers lui pour le voir,

il les saisissait et les dévorait.

pollw~n de\ qhri/wn katanalwqe/ntwn,

a)lw&phc to_ te/xnasma au)tou~

sunei=sa parege/neto

kai\ sta~sa a1pwqen tou~ sphlai/ou,

e0punqa&neto au)tou~,

pw~j e1xoi.

tou~ de\ ei0po&ntoj: -kakw~j-

kai\ th_n ai0ti/an e0rome/nou

di' h4n ou)k ei1seisin, e1fh:

 - a)ll' e1gwge ei0sh~lqon a1n,

ei0 mh_ e9w&rwn

pollw~n ei0sio&ntwn i1xnh,  

e0cio&ntoj de\ ou)deno&j.-

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25 

26

Beaucoup de bêtes

ayant été prises,

un renard qui avait compris la ruse

se rendit <là>

et se tenant loin de la grotte,

il s'informait de lui,

comment il allait.

Celui-ci lui disant "mal"

et lui demandant la raison

pour laquelle il n'entre pas, il dit :

"Mais moi, j'entrerais

si je ne voyais des traces

de beaucoup <d'animaux> qui entrent

mais de personne qui sorte."

ou3twj oi9 fro&nimoi tw~n a)nqrw&pwn

e0k tekmhri/wn proorw&menoi

tou_j kindu&nouj, e0kfeu&gousi.

27

28

29

Ainsi les judicieux parmi les hommes

à partir d'indices ayant prévu

les dangers, <y> échappent.