Réduire le menu

7.1.6. Les actions secondaires

Les actions des personnages ne sont pas toutes exprimées par des verbes à l'indicatif. Beaucoup le sont par des verbes au participe . Il est fréquent qu'auprès d'un verbe à l'indicatif exprimant l'action principale, apparaissent d'autres verbes au participe exprimant des actions concomitantes. Ces actions sont ainsi présentées par le narrateur comme secondaires dans la progression du texte.

Etude de la morphologie du participe.

Exercice 1 :

Observer et compléter le relevé de formes suivant :

PRESENT ACTIF

AORISTE THEMATIQUE

AORISTE SIGMATIQUE (à suffixe - sa )

AORISTE À SUFFIXE – qh (en général passif)

LE RESTE DU MEDIO-PASSIF


Remarque : Pour les formes d'aoriste, seul l'indicatif a l'augment (le préfixe des temps passés de l'indicatif). Aux autres modes, son absence va de pair avec le fait que les formes ne s'y opposent pas en général par le temps mais par l'aspect.

Exercice 2 :

En observant les formes du génitif masculin singulier, dites quel est le suffixe caractéristique du participe à l'actif (présent et aoriste)? A l'aoriste passif? Au médio-passif?

Corrigé

à l'actif (présent et aoriste) : nt  ; à l'aoriste passif : qh  ; au médio-passif : men-o-j  


Lire Morphologie du participe, dans Précis de Morphologie §12 .  

Exercice 3 :

Que représentent les occurrences des pronoms neutres tou=to et tau=ta (lignes 6, 34, 38)?

Corrigé

tou=to poih=sai : « faire cela » = l’action précédente, « voler quelque chose »

tau=ta  résume les paroles qui viennent d’être dites.