Réduire le menu

6.1. Le lion de Némée

prw~ton me\n ou}n Eu)rusqeu_j e0pe/tacen au)tw|~

tou~ Neme/ou le/ontoj th_n dora_n komi/zein:

tou~to de\ zw|~on h}n a1trwton,

e0k Tufw~noj gegennhme/non.

1

2

3

4

  D'abord donc Eurysthée lui (= Héraclès) ordonna

de rapporter la peau du lion de Némée ;

c'était un animal invulnérable

engendré  par Typhon.

poreuo&menoj ou}n e0pi\ to_n le/onta

h}lqen ei0j Klewna&j,

kai\ ceni/zetai

para_ a)ndri\ xernh&th| Molo&rxw|,

kai\ qu&ein i9erei=on qe/lonti

ei0j h(me/ran e1fh threi=n triakosth&n,

kai\ a2n me\n a)po_ th~j qh&raj sw~oj e0pane/lqh|,

Dii\ swth~ri qu&ein,

e0a_n de\ a)poqa&nh|,

to&te w(j h3rwi e0nagi/zein.

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

  En route donc pour attaquer le lion,

il vint à  Cléonaï, 

et il y est accueilli en hôte

chez un pauvre travailleur, Molorchos,

et à  celui-ci qui voulait sacrifier une victime,

il dit d'attendre le trentième jour;

et s'il revenait sauf de la chasse,

de sacrifier à Zeus Sauveur;

mais s'il mourait,

alors de la lui offrir comme à un héros.

ei0j de\ th_n Neme/an a)fiko&menoj

kai\ to_n le/onta masteu&saj

e0to&ceuse to_ prw~ton:

w(j de\ e1maqen

a1trwton o1nta,

a)nateina&menoj to_ r(o&palon e0di/wke.

15

16

17

18

19

20

  Arrivant à Némée,

après avoir cherché  le lion,

il lui envoya d'abord des flèches;

mais comme il apprit

qu'il était invulnérable,

en brandissant sa massue, il le poursuivait.

sumfugo&ntoj de\ au)tou=

ei0j to_ a)mfi/stomon sph&laion

th_n e9te/ran e0nw|kodo&mhsen ei1sodon,

dia_ de\ th~j e9te/raj e0peish~lqe tw|~ qhri/w|,

kai\ periqei\j th_n xei=ra tw|~ traxh&lw|

kate/sxen a1gxwn

e3wj e1pnice,

kai\ qe/menoj e0pi\ tw~n w1mwn

e0ko&mizen ei0j Klewna&j.

21

22

23

24

25

26

27

28

29

  Et lui s'étant réfugié 

dans une grotte à double entrée,

il boucha un orifice,

et par l'autre entra attaquer la bête ;

et lui ayant mis le bras autour du cou,

il le tint serré 

jusqu'au moment où il l’étouffa;

et l'ayant placé sur ses épaules,

il le ramena à Cléonaï.

katalabw_n de\ to_n Mo&lorxon

e0n th|~ teleutai/a| tw~n h(merw~n

me/llonta to_ i9erei=on e0nagi/zein

w(j nekrw|~,

swth~ri qu&saj Dii\,

h}gen ei0j Mukh&naj to_n le/onta. 

Eu)rusqeu_j de\ kataplagei\j

au)tou~ th_n a)ndrei/an

a)pei=pe to_ loipo_n au)tw|~

ei0j th_n po&lin ei0sie/nai,

e0ke/leue de\ tou_j a1qlouj deiknu&ein

pro_ tw~n pulw~n.

30

31

32

33

34

35 

36

37

38

39

40

41

  Trouvant Molorchos,

au dernier des jours,

qui s'apprêtait à lui offrir le sacrifice

comme à un mort,

après avoir sacrifié  à Zeus Sauveur,

il amena le lion à Mycènes. 

Eurysthée, stupéfait

de sa bravoure,

lui interdit pour l'avenir

d'entrer dans la ville ;

et il lui ordonnait d'exposer ses trophées

devant les portes.