Réduire le menu

4.2.2. Présent de l’indicatif

Exercice :

Lire Précis de Morphologie §11.1.3. puis traduire en français les formes du texte qui appartiennent à la conjugaison à l’indicatif présent des verbes être ei}nai et aller i)e&nai :

Corrigé

ei] tu es (ligne 7). Il arrive souvent que là où une phrase française a une forme du verbe être au présent, le grec a une phrase sans verbe (phrase nominale). Attention : en français, le passif a des formes composées avec le verbe être, ce n’est pas le cas en grec. « Allons-nous en » = « partons » ; la forme est sans rapport avec le verbe aller en grec.


Exercice :

Lire Précis de Morphologie §11.1.3. Le présent des conjugaisons contractes

puis classer par écrit toutes les autres formes verbales de présent de l’indicatif des deux textes selon leur personne et leur voix.

Corrigé

Verbes non-contractes

ba&llomai (l.1) je suis frappé passif 1esg. ba&llw

ba&llei (l.3) tu es frappé passif 1esg. ba&llw

diw&kei (l.3) il poursuit actif 1esg. diw&kw

le/geij (l.5) tu dis actif 1esg. le&gw

i9keteu&w (l.6) je supplie actif

paraskeua&zomen (l.9) nous préparons actif 1esg. paraskeua&zw

verbes contractes en –a&w

o(ra~|j (l.7) tu vois actif 1esg. o(rw=

o(rw~ (l.7) je vois actif

prosdokw~men (l.11) nous attendons actif 1esg. prosdoka&w, w~


Exercice :

Conjuguer oralement sur le modèle convenable file&w -w= et e)ra&w -w=.

On trouve des formes avant contraction dans les textes poétiques : en relever des exemples dans le texte 3.4 (leçon précédente).

Corrigé

file/ousi (3ePl), file/ei (3eSg).