La dégradation des sols dans le monde

La dégradation des sols dans le monde

DEGRADATION ET IMPACTS SOCIAUX PAR TYPE DE MILIEUX

Il est impossible de faire justice à tous les caractéristiques de chaque contexte climatique et pédologique du monde. A l’intérieur de chaque zone il existe de nombreuses différences physiques, socio-économiques et culturelles qui transforment les descriptions de notre mappemonde en généralisations un peu grossières. Chaque zone mériterait un ouvrage propre et nous sommes conscients des limites de notre exercice. Cependant, pour des non-spécialistes des sols et des phénomènes d’érosion, les résumés de chaque zone donnent un aperçu des tendances majeures et permettent de comprendre la dynamique entre milieu, activités humaines et dégradation des sols.

Quatre milieux nous intéressent plus particulièrement et seront développés dans la carte interactive de ce Module :

La zone aride recouvre une surface de la planète importante mais elle supporte relativement peu d’habitants et connait pas ou peu d’érosion hydrique. La forme dominante d’érosion dans cette zone est l’érosion éolienne (par le vent), ce qui tombe en-dehors de nos préoccupations dans le contexte de ce site. Tous ceux qui ont eu la chance de passer du temps dans un désert sont conscients que c’est un environnement extraordinaire qui mérite une description à elle-même sur toutes ses facettes.

La zone tropicale avec saison sèche est extrêmement intéressante car elle est composée de régions qui font vivre une population importante et qui connaissent une exploitation des sols intensive. Cependant, elle représente un gradient entre les zones chaudes et humides des milieux équatoriaux et les zones chaudes et sèches des milieux semi-arides (ou d’autres zones) ; les conditions sont tellement diverses qu’il est impossible de toutes les traiter dans le cadre de ce site.

La zone couvrant les milieux tempérés subtropicaux de façade orientale des continents est aussi une région fascinante qui, comme la précédente, regroupe beaucoup de monde qui cultivent le sol de manière intensive. Cette région, comme la zone tropicale avec saison sèche, connait une dégradation des sols conséquente, mais la diversité des pratiques culturales et conditions socio-économiques sont telles qu’il est impossible d'en donner une description complète. L’hétérogénéité entre le sud-est des USA et le sud-est de la Chine, par exemple, ne nous permets pas de les traiter dans un seul bilan, malgré les similarités climatiques et pédologiques de ces deux régions.

Les remarques ci-dessus ne suggèrent pas que les autres zones sont parfaitement homogènes. Tous les milieux connaissent une diversité puisque le climat et les sols ne sont que quelques éléments qui influencent les activités humaines. Cependant, l’hétérogénéité est moins flagrante et le niveau de description générale que nous vous proposons ici est adapté aux quatre zones décrites en détail. Afin d’accéder au bilan de chaque milieu, il suffit de cliquer sur une des zones sur la mappemonde.

Si notre préoccupation principale est l’érosion hydrique et la dégradation des sols et leurs interactions avec les activités humaines, nous nous sommes permis d’élargir la discussion à d’autres phénomènes environnementaux rencontrés dans les différents milieux.