logo de l'UNT UOH logo de l'UNS

Anthropologie visuelle et techniques du corps

-

Le corps au travail

 

Aucun extrait de film dans ce chapitre

 

C) L’approche filmique

Introduction

Même si le mot met l’accent sur les images, l’anthropologie visuelle concerne toute utilisation des techniques d’enregistrement audio-visuelles. Bien que des travaux intéressants et importants soient réalisés dans le domaine des images fixes, voir les travaux de Mead et Bateson (A)2.1 page 4.), et qu’aujourd’hui naissent des nouvelles formes multimédias, son développement le plus important concerne le film ethnographique. C’est l’une de raison pour lesquelles l’on peut préférer l’appellation d’anthropologie filmique.

Or, le film ethnographique naît de la rencontre de deux domaines, l’un plus artistique, le cinéma, l’autre plus scientifique, l’anthropologie, et il n’est pas toujours facile d’harmoniser dans une même réalisation les exigences, parfois éloignées, de ces deux disciplines.

Ce problème d’équilibre entre art cinématographique et recherche ethnographique est bien focalisé par Rouch, qui en fait le socle pour essayer  d’identifier le film ethnographique.

Quand les cinéastes font des films ethnographiques, ce sont peut-être des films, mais ils ne sont pas ethnographiques, mais quand les ethnographes font des films, ils sont peut-être ethnographiques, mais ce ne sont pas des films. (...) il semble que l'on puisse dire qu'un film est ethnographique quand il allie la rigueur de l'enquête scientifique, à l'art de l'exposé cinématographique.i

Donnant pour acquises les connaissances concernant la méthodologie de la recherche ethnographique - historiquement dénommé « observation participante » -, il semble nécessaire de rappeler brièvement des éléments essentiels à toute réalisation cinématographique, afin de les appliquer à l’analyse de son utilisation dans le domaine de l’ethnographie.

suite dans le chapitre suivant... →